Un(e) Consultant(e) en entrepreneuriat et développement communautaire At International Organization for Migration

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Créée en 1951, l’OIM est l’organisation intergouvernementale de premier plan dans le domaine des migrations et travaille en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM s’emploie à promouvoir une migration humaine et ordonnée au profit de tous. Elle le fait en fournissant des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants.

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) appuie les efforts de la Côte d’Ivoire en matière de gestion des migrations et travaille en étroite collaboration avec le Gouvernement Ivoirien sur différents projets de sensibilisation dont le projet CINEMARENA, financé par le Ministère Italien des Affaires Étrangères.

CINEMARENA est un projet de « cinéma mobile » qui propose un ensemble d’événements en plein air, organisés dans des zones rurales et urbaines, avec projection de films, de documentaires et de témoignages. Ce projet en est à sa troisième phase. Les deux premières ont permis de mettre en œuvre une caravane itinérante ciblant les communautés dans les zones plus sujettes à la migration. En outre, pendant la pandémie COVID-19 les activités de sensibilisation ont été réalisées à travers une campagne médiatique et numérique sur les réseaux sociaux.

Les chiffres soulignent cependant que malgré les campagnes de sensibilisation mises en œuvre, les migrants potentiels manquent toujours d’informations précises et fiables sur les possibilités de migration régulière. Les évaluations visant à identifier les moteurs de la migration irrégulière ont aussi révélé que les causes profondes étaient liées à plusieurs facteurs, notamment le manque d’emploi et les faibles revenus. Il s’avère donc important de renforcer la sensibilisation sur la prévention des risques par des informations sur les alternatives locales existantes et les conditions de la migration régulière. Il existe un besoin important concernant les informations sur les alternatives locales.

L’objectif de cette nouvelle phase est donc d’assurer un partage d’information sur une migration plus sûre pour la jeunesse mais également de soutenir et favoriser les opportunités socioéconomiques comme alternative à la migration irrégulière. Ce dernier point constitue une nouvelle approche dans la mesure où la mise en œuvre de la précédente phase avait aider à comprendre le besoin de proposition concrète en réponse à la migration irrégulière. Le financement de projet, le renforcement de capacité et des talking points sont ainsi prévus durant cette phase.

Afin de faciliter la mise en œuvre de la composante « opportunité socioéconomique et autonomisation des jeunes » durant la 3ème phase du projet, l’OIM recrute un(e) consultant(e) ayant une expertise en entrepreneuriat et développement communautaire.

DESCRIPTION DU POSTE

1- Résultats tangibles et mesurables de la mission

Consultant(e) de catégorie B engagé(e) pour Appuyer l’équipe projet dans la mise en œuvre des activités liées à la composante « opportunités socioéconomiques et autonomisation des jeunes » selon des modalités de paiement suivantes :

LIVRABLES 1

– 01 module de formation d’une journée sur l’entrepreneuriat, la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus et les compétences personnelles/de vie. Soumission par courriel au plus tard 14 jours (02 semaines) après le début du contrat ;

– 01 formulaire qui servira de support pour la soumission des candidatures des jeunes concernant la participation aux formations et les projets locaux à renforcer. Soumission par courriel au plus tard 14 jours (02 semaines) après le début du contrat ;

– 04 panels d’échanges et d’orientation sur les opportunités économiques et la mise en œuvre d’activités génératrice de revenus pendant la caravane. Soumettre 04 rapports de formations/panel sur les activités génératrices de revenus et les opportunités locales ; Rapport de 02 formations au plus tard 37 jours (01 mois et 01 semaine) après le début du contrat– Premier paiement.

LIVRABLES 2

– Rapport des 02 autres formations/panel sur les activités génératrices de revenus et les opportunités locales au plus tard 67 jours (2 mois et 01 semaine) après le début du contrat ;

– 01 rapport d’évaluation des besoins en formation professionnelle des jeunes (H/F) en général (compétences personnelles/de vie) et des activités économiques pouvant être développées dans leurs localités. Soumission par courriel au plus tard 67 jours (2 mois et 01 semaine) après le début du contrat ;

– Fiche de présence au stand d’information et de conseils sur les opportunités locales lors du passage de la caravane dans chacune des localités ; Rapport sur la tenue du stand soumission par courriel au plus tard 67 jours (02 mois et 01 semaine) après le début du contrat – Second paiement.

LIVRABLES 3

– Rapport de sélection de 70 jeunes hommes et femmes dans les communes d’intervention qui seront appuyés par le projet dans le cadre de la formation par des structures au niveau local. Soumission par courriel du rapport au plus tard 74 jours (02 mois et 02 semaines) après le début du contrat ;

– Rapport de participation à l’évaluation et à la sélection de 10 projets d’activité génératrice de revenus. Soumission par courriel du rapport au plus tard 74 jours (02 mois et 02 semaines) après le début du contrat ;

– 01 rapport de mise en œuvre de la composante « opportunité socioéconomique et autonomisation des jeunes ». Soumission par courriel du rapport au plus tard 74 jours (02 mois et 02 semaines) après le début du contrat – Troisième et dernier paiement.

2- Indicateurs de performance pour l’évaluation des résultats

Qualité des services rendus conformément aux termes de références

PROFIL

Education

· Diplôme universitaire (maîtrise ou master) en Agroéconomie, Économie du travail, Gestion de projet et Entrepreneuriat, Sciences de l’Éducation, Sciences Sociales ou dans un domaine connexe d’une institution académique accréditée[1] avec au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans l’accompagnement des jeunes dans la mise en œuvre des activités génératrices de revenus et une bonne connaissance des approches de formation professionnelle, de création de l’emploi.

[1] Liste des institutions académiques accréditées du World Higher Education Databasehttps://www.whed.net

Expériences

· Une expérience prouvée dans la facilitation et l’animation des séances de formation, de coaching, de mentorat, d’apprentissage entre pairs, de réseautage et de travail avec les jeunes sur des projets de développement rural ;

· Une bonne connaissance des conditions d’exercice d’activités indépendantes en Côte d’Ivoire et des secteurs porteurs dans les zones rurales de la Cote d’Ivoire. Avoir réaliser des études sur les opportunités économiques serait un avantage ;

· De bonnes compétences en leadership, travail en équipe interculturelle, attitude proactive et orientée vers le résultat, rigueur organisationnelle et capacité à gérer des priorités multiples, esprit d’initiative et d’entreprise ;

Langues

· Bonne maitrise du français ;

· La connaissance de plusieurs langues locales dont le malinké serait un plus.

Prérequis

· Être à jour des doses de vaccination contre la COVID-19.

Valeurs :

– Inclusion et respect de la diversité : respecte et encourage les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dès que possible.

– Intégrité et transparence : respecte des normes éthiques hautes et agit conformément aux principes/règles et aux normes de conduite de l’Organisation.

– Professionnalisme : fait preuve de capacité à travailler de manière calme, compétente et engagée et fait preuve de jugement pour relever les défis quotidiens.

Compétences clés :

– Travail d’équipe : Contribuer activement à un environnement d’équipe efficace, collégiale, et agréable.

– Fournir des résultats : produit et fournit des résultats de qualité de manière opportune et axée sur le service ; est orienté vers l’action et engagé à atteindre les résultats convenus.

– Apprentissage continu : démontrer un intérêt pour l’amélioration de ses compétences et celles de ses collègues.

– Responsabilité : accepter et émettre des critiques constructives.

– Communication : écouter et communiquer clairement, en s’adaptant à son public.

Notes

Les candidat(e)s doivent adhérer aux principes de protection des données de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) (IN/138) et maintenir la confidentialité. L’embauche sera soumise à une certification que les candidats sont médicalement aptes pour l’emploi envisagé et à la vérification du statut de résident, du visa et des autorisations par le gouvernement concerné, le cas échéant et aux autorisations de sécurité.

COMMENT POSTULER

How to apply

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre leurs candidatures par message électronique à l’adresse recrutementabidjan@iom.int avec en objet : “CFA-OIM-CI-05-2023-“. Les candidatures doivent comporter un CV détaillé et une lettre de motivation dans un fichier unique.

La date limite de réception des candidatures est : 7-mars-23

Seul(es) les candidat(es) présélectionné(es) seront contacté(es)

Période de publication :

Du 21-févr.-23 au 7-mars-23.


You May Also Like