PAHO Consultant – Epidemiologist Assistant, Port-au-Prince, Haiti At World Health Organization (WHO)

OBJECTIVE OF THE OFFICE/DEPARTMENT

This is a requisition for employment at the Pan American Health Organization (PAHO)/Regional Office of the World Health Organization (WHO)

Contractual Agreement: Non-Staff – National PAHO Consultant

Job Posting: April 3, 2023

Closing Date: April 18, 2023, 11:59 PM Colombia Standard Time

Primary Location: Port-au-Prince (POD), Haiti

Organization: HTI Haiti

Schedule: Full time

PURPOSE OF CONSULTANCY

A PAHO Consultant may be engaged on a full-time or part-time basis for the purpose of performing a specific time-limited piece of work for PAHO in a technical advisory capacity or consultative capacity. Examples of the type of work for which a consultant contract should normally be issued are: analysis and advice on public health, medical, scientific or other health and related technical issues in countries, including the analysis of the national health situation, evaluation of national health programs, the establishment of local alliances and networks; direct technical assistance to address a particular health issue in countries (including disease outbreaks, response to emergencies, specialized training, research, development of policies, norms and protocols, etc.

A national consultant is a locally-recruited national and/or a resident of the country where the work is to be performed. The work performed by a national consultant is local or national in scope and normally supports PAHO technical cooperation programs in the country. A national consultant will normally be hired for periods not exceeding a continuous duration of up to one (1) year, renewable, for the same tasks as described in the Terms of Reference, within the same work plan and/or project. Upon completion of a series of continuous or non-continuous contracts equaling 48 months maximum.

Pay Band A-Junior level covers junior level consultants at a level equivalent to the P.1 and P.2 levels for tasks that require professional level skills but not necessarily extensive practical experience. Hiring managers will be responsible for reviewing the consultant contract and for ensuring that: the services to be rendered match the criteria of the type of services to be provided by the consultant pursuant to the Consultant Policy; and that decisions on contracting and all other matters of substance are taken in accordance with policy provisions.

…Hiring managers will be responsible for reviewing the consultant contract and for ensuring that: the services to be rendered match the criteria of the type of services to be provided by the consultant pursuant to the Consultant Policy; and that decisions on contracting and all other matters of substance are taken in accordance with policy provisions…

DESCRIPTION OF DUTIES:

Contexte

Les maladies émergentes et/ou réémergentes d’ampleur infectieux peuvent causer des épidémies ou pandémies. Les nouveaux agents pathogènes dont les virus et les bactéries peuvent émerger dans une population immunologiquement susceptible et, s’associer à une morbidité et une mortalité accrue.

L’introduction du choléra en Haïti en octobre 2010 et sa propagation fulminante au cours des années suivantes peut, à juste titre, justifier l’importance de la surveillance épidémiologique dans un système de santé. Dans le plan moyen et long terme de l’élimination de cette maladie, la surveillance épidémiologique joue un rôle prépondérant en tant que pièce maitresse à la prise de décisions opportunes. Sachant que le cholera est en pleine phase d’élimination en Haïti, le MSPP, via la DELR, a choisi de renforcer la surveillance de cette maladie sur tout le territoire national. Ainsi, le renforcement global de la surveillance des maladies en élimination et/ou éradication et les MEV demeure une priorité.

La recrudescence des cas de diphtérie en Haïti depuis décembre 2014 et l’installation récente de la pandémie de COVID-19 en sont aussi des exemples palpables. Jusqu’à date, la situation de la diphtérie reste préoccupante et continue à provoquer des décès chez des groupes susceptibles, particulièrement les enfants âgés d’un an et plus avec un statut vaccinal inconnu ou non-vacciné. L’investigation et la réponse opportune sont deux activités primordiales de la surveillance contribuant au contrôle des maladies. À côté de la recherche active, ces mêmes activités sont essentielles pour l’amélioration des indicateurs de surveillance de l’ensemble des maladies évitables par la vaccination (MEV), le maintien de la certification de l’élimination de la rougeole, de la rubéole, du syndrome de rubéole congénitale, du tétanos maternel et néonatal (TMN) et l’éradication de la polio.

Parallèlement au renforcement de la surveillance du choléra et des MEV, la surveillance des autres maladies émergentes et réémergentes dont les arboviroses nécessitent une attention particulière tant au niveau local, départemental et régional en conformité avec le RSI (2005).

Aujourd’hui, la nécessité de renforcer la surveillance épidémiologique des maladies et autres phénomènes sous surveillance impose à la DELR l’obligation d’améliorer la capacité de tous les niveaux du système sanitaire à détecter et confirmer les cas de ces maladies ou autres événements sanitaires inhabituels. La promptitude des mesures de santé publique destinées au contrôle, à l’élimination et à l’éradication des ces conditions sous surveillance doivent être rendues fiables par des analyses et validation du terrain mais aussi dans certains cas par des résultats de laboratoire dont la qualité est internationalement reconnue. Tout cela vise à réduire les taux de morbidité et de mortalité dans les communautés en Haïti et à prévenir la propagation internationale des maladies.

Avec l’appui technique et financier de l’OPS/OMS, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), à travers la Direction d’Epidémiologie, des Laboratoires et de la Recherche (DELR), compte recruter deux Assistants/es Épidémiologistes (AE) qui seront basés/es au niveau des départements sanitaires de l’Ouest, et du Sud en vue, non seulement, de conserver les acquis de la surveillance mais aussi de renforcer systématiquement les interventions sur le terrain. L’épidémiologiste assistant travaillera en étroite collaboration avec le staff départemental et sous la supervision directe de l’épidémiologiste départemental.

Tâches et responsabilités

En tant que membre du personnel du MSPP/DELR supporté par l’OPS/OMS, de façon spécifique, il est attendu de l’Assistant(e) Epidémiologiste ce qui suit : a) Participer à l’élaboration, l’exécution, et le suivi/évaluation du plan opérationnel de surveillance de son département d’affectation

b) Veiller à l’intégration de ses taches dans la programmation du département.

c) Réaliser la recherche active journalière des maladies évitables par la vaccination (MEV) selon les modalités définies.

d) Participer activement à la surveillance des autres maladies ou phénomènes sous surveillance suivant les directives du département sanitaire.

e) Procéder à l’investigation des cas suspects et à la collecte des spécimens pour le diagnostic laboratoire.

f) Participer à l’organisation de la riposte de concert avec le service d’épidémiologie départemental.

g) Aider à l’harmonisation des données transmises par les sites sentinelles et les cas investigués au cas par cas.

h) Respecter le flux de l’information conformément aux normes du MSPP pour la surveillance épidémiologique (Les cas suspects ou probables une fois identifiés au cours de la recherche active doivent aussi être notifiés à l’institution).

i) Organiser et participer aux réunions hebdomadaires de la salle de situation départementale pour faire l’analyse des tendances et des conjonctures.

j) Contribuer activement à l’élaboration et la publication/ parution des bulletins épidémiologiques/ autres documentations actualisées du département.

k) Suivre régulièrement les tendances, déterminer les seuils épidémiques, et initier l’alerte départementale.

l) Travailler avec l’épidémiologiste départemental pour valider les rapports de surveillance hebdomadaires et coordonner toutes les activités liées à la surveillance.

m) Améliorer la complétude et la promptitude départementale des données des maladies sous surveillance ;

n) Appuyer le système d’alerte et réponse des maladies transmissibles prioritaires du département ;

o) Faire valider son calendrier de sorties par l’épidémiologiste départemental

p) Soumettre un rapport mensuel d’activités à l’épidémiologiste départemental pour validation

q) Participer aux activités de formation en épidémiologie organisées par la DELR ou l’OPS/OMS;

r) Participer à la formation du personnel préposé à la surveillance épidémiologique et à la supervision formative.

t) Participer, de concert avec l’épidémiologiste départemental, à l’évaluation du personnel mis sous sa supervision.

u) Exécuter toute autre tâche sur demande de l’épidémiologiste départemental ou du directeur départemental dans le cadre de la surveillance épidémiologique et de la réponse.

Profil de l’assistant(e) épidémiologiste

Education :

  •  Diplôme universitaire en sciences médicales ou en sciences infirmières avec spécialisation en Épidémiologie de terrain niveau intermédiaire ou avancé (maîtrise) ou un niveau équivalent en santé publique ;
  •  Au moins 3 ans d’expérience pertinente dans le secteur de la santé en Haïti et au moins un an d’expériences dans le domaine de la surveillance épidémiologique ;
  •  Expérience en investigation de flambée ou d’épidémie et production de rapport épidémiologique ;
  •  Excellente capacité à présenter oralement et par écrit
  •  Excellente capacité de travailler en équipe avec des personnes de profil différent
  •  Grande motivation et engagement pour traduire en résultats concrets les objectifs du projet
  •  Capacité d’effectuer des visites-terrain dans toutes les communes du département d’affectation et dans des endroits difficiles d’accès.
  •  Bonne capacité de travailler avec peu de supervision et capacité d’initier des actions et prises de décision
  •  Maîtrise des outils informatiques (Microsoft Word, Excel, Internet, E-mail et PowerPoint).
  •  Maitrise du français (oral et écrit).
  •  Bonne connaissance de l’anglais et l’espagnol est un atout.

L’Assistant(e) Epidémiologiste devra résider dans le département pour lequel il/elle postule. Il/elle sera basé (e) dans le service d’épidémiologie et de statistiques de la Direction Départementale Sanitaire d’affectation et travaillera de concert avec et sous supervision de l’épidémiologiste départemental.

ADDITIONAL INFORMATION

  •  This vacancy notice may be used to identify candidates for other similar consultancies at the same level.
  •  Successful candidates will be placed on the roster and subsequently may be selected for consultancy assignments falling in this area of work or for similar requirements/tasks/deliverables. Inclusion in the Roster does not guarantee selection to a consultant contract. There is no commitment on either side.
  •  Only candidates under serious consideration will be contacted.
  •  All applicants are required to complete an on-line profile to be considered for this consultancy. For assessment of your application, please ensure that your profile in Stellis is updated; all experience records are entered with elaboration on tasks performed at the time. Kindly note that CV/PHFs inserted via LinkedIn are no accessible.
  •  A written test may be used as a form of screening.
  •  If your candidature is retained for interview, you will be required to provide, in advance, a scanned copy of the degree(s)/diploma(s)/certificate(s) required for this position. PAHO/WHO only considers higher educational qualifications obtained from an institution accredited/recognized in the World Higher Education Database (WHED), a list updated by the International Association of Universities (IAU)/United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO). The list can be accessed through the link: http://www.whed.net/. PAHO will also use the databases of the Council for Higher Education Accreditation http://www.chea.org/search/default.asp and College Navigator, found on the website of the National Centre for Educational Statistics, https://nces.ed.gov/collegenavigator to support the validation process. Some professional certificates may not appear in the WHED and will require individual review.
  •  Any appointment/extension of appointment is subject to PAHO/WHO Regulations, and e-Manual.
  •  For information on PAHO please visit: http://www.paho.org
  •  PAHO/WHO is committed to workforce diversity.
  •  PAHO is an ethical organization that maintains high standards of integrity and accountability. People joining PAHO are required to maintain these standards both in their professional work and personal activities.
  •  PAHO also promotes a work environment that is free from harassment, sexual harassment, discrimination, and other types of abusive behavior. PAHO conducts background checks and will not hire anyone who has a substantiated history of abusive conduct.
  •  PAHO personnel interact frequently with people in the communities we serve. To protect these people, PAHO has zero tolerance for sexual exploitation and abuse. People who commit serious wrongdoing will be terminated and may also face criminal prosecution.
  •  PAHO/WHO has a smoke-free environment and does not recruit smokers or users of any form of tobacco.
  •  Applications from women and from nationals of non and underrepresented Member States are particularly encouraged.
  •  Consultants shall perform the work as independent contractors in a personal capacity, and not as a representative of any entity or authority. The execution of the work under a consultant contract does not create an employer/employee relationship between PAHO and the Consultant.
  •  PAHO/WHO shall have no responsibility whatsoever for any taxes, duties, social security contributions or other contributions payable by the Consultant. The Consultant shall be solely responsible for withholding and paying any taxes, duties, social security contributions and any other contributions which are applicable to the Consultant in each location/jurisdiction in which the work hereunder is performed, and the Consultant shall not be entitled to any reimbursement thereof by PAHO/WHO.
  • CLICK HERE TO APPLY

You May Also Like