Consultant charge de la nutrition, Kinshasa, Democratic Republic of Congo At WHO – World Health Organization

Closing date: Friday, 7 April 2023

Consultant chargé de la nutrition

( 2302276 )

Grade : No grade

Contractual Arrangement : Special Services Agreement (SSA)

Contract Duration (Years, Months, Days) : 6 months

Job Posting: Mar 24, 2023, 1:00:41 PM

OBJECTIVES OF THE PROGRAMME

Soutenir les actions de prévention, préparation, de réponse et de relèvement aux situations d’urgence sanitaire en République Démocratique du Congo (RDC) conformément aux dispositions et orientations du Règlement sanitaire international (2005) et du système humanitaire mondial.

DESCRIPTION OF DUTIES

Rôles and responsabilités

Sous la supervision directe du Team Lead du Programme de préparation et de réponse aux situations d’urgence (EPR) de l’OMS en RDC, le chargé de la nutrition travaillera de manière proactive pour opérationnaliser les interventions nutritionnelles dans le cadre d’efforts coordonnés pour répondre à la malnutrition dans les contextes humanitaires en fournissant un soutien technique à temps et durable sur la nutrition à l’OMS et au Cluster Santé, mobilisant les fonds pour la mise en œuvre de ses actions, renforçant les compétences et les connaissances des partenaires de santé pour répondre à la malnutrition aiguë sévère avec complications médicales et renforcer les liens multisectoriels pour améliorer l’orientation vers des services adéquats. Le chargé de la nutrition travaillera en étroite collaboration avec l’équipe de coordination des clusters santé et nutrition, les conseillers techniques en nutrition de la Région africaine et du siège de l’OMS, du ministère en charge de la santé et des autres partenaires.

Principales tâches

Tache 1 : Fournir un soutien technique opportun et durable sur la nutrition aux programme national de nutrition (PRONANUT) via le cluster EPR et Santé.

Activité 1.1 : Faciliter et soutenir le renforcement des capacités des homologues gouvernementaux et des fonctionnaires dans le domaine d’élaboration des politiques de nutrition ;

Activité 1.2 : Documenter l’impact et l’efficacité des interventions de nutrition au niveau national, des provinces et des Zones de Sante au besoin ;

Activité 1.3 : Elaborer une stratégie pour la modernisation et l’harmonisation du système d’information à travers de la formation, des appuis techniques, la mise en place de système de gestion, contrôle qualité ;

Activité 1.4 : Soutenir techniquement le ministère de la Sante en collaboration avec les partenaires de développement externes et les parties prenantes pour l’élaboration et la mise en œuvre des activités de nutrition.

Tache 2 : Soutenir les liens et la coordination entre le Cluster santé et le Cluster nutrition

Activité 2.1 : Appuyer et guider les programmes techniques dans l’identification des interventions de nutrition à mettre en place et travailler avec les parties prenantes pour la mise en œuvre de interventions identifiées ;

Activité 2.2 : Renforcer les capacités et connaissances des acteurs intervenant dans le domaine de la nutrition par la conduite de formation rapides, le partage de ressources adaptées au contexte, le partage d’expérience, le partage de recherches liées à la nutrition ;

Activité 2.3 : Appuyer à élaborer des propositions des interventions de nutrition dans le cadre de la mobilisation des ressources.

Tache 3 : Organiser les activités du pilier nutrition au sein du Cluster EPR

Activité 3.1 : Assurer la planification, le suivi et l’évaluation des diverses interventions de Nutrition et dans le cadre d’autres activités du bureau ;

Activité 3.2 : Organiser des revues régulières de suivi de la mise en œuvre des interventions de nutrition afin de fournir des informations pour la prise de décision ;

Activité 3.3 : Participer à la planification opérationnelle et l’établissement de rapport d’activité de nutrition, vérifier les formulations axées sur les résultats et informer les responsables techniques sur les soumissions appropriées qui aboutissent à des plans de travail opérationnels approuvés ainsi que le suivi, l’évaluation et les rapports programmatiques qui en découlent ;

Activité 3.4 : Préparer des documents de référence, des documents conceptuels, des analyses de situation, élaborer des rapports techniques hebdomadaires et mensuels évaluant la mise en œuvre des interventions de nutrition et plans de travail ;

Activité 3.5 : Créer des outils et les systèmes nécessaires pour un suivi et une gestion efficace des interventions de Nutrition y compris un plan opérationnel, un cadre de suivi et évaluation des résultats et impacts, un système de priorisation des actions etc. ;

Activité 3.6 : Réaliser un état des lieux du système de nutrition du pays notamment une évaluation sur l’accessibilité des services, la gouvernance, et le plateau technique ;

Activité 3.7 : Participer à d’autres activités et effectuer toute autre tâche à la demande du Team lead du cluster EPR.

REQUIRED QUALIFICATIONS

Education

Essential : Diplôme universitaire santé publique, épidémiologie, en médécine, délivré par une institution accrédite/reconnue.

Désirable : Spécialisation en Nutrition.

Experience

Essential : Au moins 5 ans d’expérience aux niveaux national et/ou international, dans le domaine de la nutrition, la planification, la conception et la mise en œuvre des stratégies, des méthodologies et d’outils de suivi et d’évaluation des projets en rapport avec la nutrition.

Une expérience préalable dans la mise en œuvre des projets de nutrition avec l’OMS, les agences des nations unies, les ONG les services de santé, etc.

Expérience dans la préparation et la réponse aux situations d’urgence.

Désirable : Une solide expérience dans la production des rapports de qualité serait un atout. Expérience de travail en RDC dans le secteur de la santé.

Expérience dans la mise en œuvre des actions relatives à la détection des maladies à potentielles épidémiques.

Skills

Maitrise des logiciels informatiques : Microsoft Word, Excel, PowerPoint, et autres logiciels de base de données. Compétences avérées dans l’organisation et la fourniture de programmes de formation pour les agents de santé publique et la gestion du personnel.

WHO Competencies

Teamwork

Respecting and promoting individual and cultural differences Communication

Building and promoting partnerships across the organization and beyond

Ensuring the effective use of resources

Use of Language Skills

Essential : Intermediate knowledge of English. Expert knowledge of French.

ADDITIONAL INFORMATION

  •  Only candidates under serious consideration will be contacted.
  •  A written test may be used as a form of screening.
  •  In the event that your candidature is retained for an interview, you will be required to provide, in advance, a scanned copy of the degree(s)/diploma(s)/certificate(s) required for this position. WHO only considers higher educational qualifications obtained from an institution accredited/recognized in the World Higher Education Database (WHED), a list updated by the International Association of Universities (IAU)/United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO). The list can be accessed through the link: http://www.whed.net/. Some professional certificates may not appear in the WHED and will require individual review.
  •  Any appointment/extension of appointment is subject to WHO Staff Regulations, Staff Rules and Manual.
  •  Staff members in other duty stations are encouraged to apply.
  •  For information on WHO’s operations please visit:{HYPERLINK “ http://www.who.int .”}
  •  WHO is committed to workforce diversity.
  •  WHO prides itself on a workforce that adheres to the highest ethical and professional standards and that is committed to put the WHO Values Charter into practice.
  •  WHO has zero tolerance towards sexual exploitation and abuse (SEA), sexual harassment and other types of abusive conduct (i.e., discrimination, abuse of authority and harassment). All members of the WHO workforce have a role to play in promoting a safe and respectful workplace and should report to WHO any actual or suspected cases of SEA, sexual harassment and other types of abusive conduct. To ensure that individuals with a substantiated history of SEA, sexual harassment or other types of abusive conduct are not hired by the Organization, WHO will conduct a background verification of final candidates.
  •  WHO has a smoke-free environment and does not recruit smokers or users of any form of tobacco.
  •  WHO has a mobility policy which can be found at the following link: http://www.who.int/employment/en/. Candidates appointed to an international post with WHO are subject to mobility and may be assigned to any activity or duty station of the Organization throughout the world.
  •  Applications from women and from nationals of non and underrepresented Member States are particularly encouraged.
  •  *For WHO General Service staff who do not meet the minimum educational qualifications, please see e-Manual III.4.1, para 220.

CLICK HERE TO APPLY

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


You May Also Like